Archives de catégorie : Chargé de Développement Oenotourisme

Un projet, une formation, un métier

Les treize élèves adultes de cette formation d’animateur (trice) touristique option oenotourisme en Libournais auront un titre professionnel en septembre, la plupart d’entre eux auront même un travail. Explications (Béatrice FERRER)


Dans ce groupe d’élèves aux pro-fils très variés, il y a des jeunes et des moins jeunes, des hommes et des femmes, des bacheliers et plus et des sans bacs. Certains ont beaucoup voyagé d’autres moins, tous s’entendent à l’évidence à merveille. Ils affichent en commun une grande motivation. Elle a d’abord été nécessaire pour décrocher cette formation qualifiante: un parcours de 10 mois avec 14 semaines en entreprise et 24 semaines en cours. Avec à la clef un diplôme, un titre professionnel de niveau IV d’animateur (trice) touristique option oenotourisme libournais. Beaucoup de candidats et peu d’élus reconnaît-on du côté des organismes de formation. Les pré requis étaient élevés: anglais lu et parlé, un projet dans le tourisme, une expérience professionnelle dans le service. Et parmi les élèves on retrouve, des saisonniers qui veulent se reconvertir, un diplômé en langues étrangères qui n’a pas trouvé de travail, un bilingue de retour de Chine qui veut travailler ici, une femme qui souhaite reprendre un travail après avoir élevé ses enfants…
Continuer la lecture de Un projet, une formation, un métier

Bienvenue dans la commune

Les étudiants en Oenotourisme de la MFR de Vayres avaient préparé une dégustation
Les étudiants en Oenotourisme de la MFR de Vayres avaient préparé une dégustation

Les nouveaux habitants ont été accueillis à la salle du Blason par Jacques Legrand entouré de son équipe municipale.
«S’installer dans une nouvelle ville est toujours une période délicate pour tout le monde. Il n’est pas facile de s’approprier les lieux et de crée un réseau social. Cette soirée est une manière de faire des connaissances ailleurs qu’au guichet de l’état civil. A Vayres, la qualité de vie et l’environnement sont préservés et les projets sont conçus dans l’intérêt général et pour toutes les générations. Les trois gros chantiers de notre mandat sont actuellement en cours, sans augmenter le taux d’imposition malgré les baisses des dotations :
sécurisation des entrées nord et sud de la commune, restructuration de l’école primaire et réaménagement du centre du bourg pour accéder à l’école en toute sécurité »

Le maire a ensuite présenté le tissu économique, médical et associatif de la commune avant de glisser un mot sur l’appellation spécifique des Graves de Vayres qui représente 760 hectares sur 1600 que compte la commune et sur le mascaret qui anime le quartier de Saint-Pardon et les bords de la Dordogne.

Après un diaporama, la soirée s’est poursuivie autour d’une dégustation organisée par les élèves en œnotourisme de la MFR de Vayres. Comme l’an passé, pour remercier la municipalité de les avoir aidés à boucler leur budget, ils ont ramené de leur voyage d’étude à Porto de quoi faire découvrir de nouvelles saveurs viticoles aux nouveaux habitants vayrais.

Télécharger l'article
Télécharger l’article

Oenotourisme en Jurançon et Madiran

vins_juranconLes étudiantes de la formation « Chargé(e) de Développement en Oenotourisme » ont réalisé un voyage d’étude sur le thème « Vins de Jurançon et de Madiran ».

Toutes ont pu apprécier la beauté des paysages de ces vignobles, les caractéristiques des cépages typiques du Jurançon, tel que le petit courbu, le petit manseng, le gros manseng ; mais aussi le tannat, cépage principal du Madiran.

La dégustation a permis de différencier ces cépages, d’en comprendre les choix techniques utilisés en vinification, dans le but d’attirer une clientèle « nouvelle ».

Le Château Cinquau et le Domaine Cauhapé nous ont ouvert leurs portes pour nous faire découvrir l’oenotourisme en Jurançon. Ces deux propriétés sont totalement différentes de part leur politique touristique, au vue du positionnement plus ou moins reculé par rapport aux axes routiers.

vins_madiranLe Château de Viella, en Madiran, quant à lui, nous a permis de découvrir l’accueil par un vigneron indépendant, soucieux de son image et de celle de son appellation.
Château Laffitte Teston et  Château Arricau Bordes nous ont permis de terminer le circuit sur des notes de Madiran, de Pacherenc du Vic Bilh et des vins de liqueur.
Que de plaisir pour les yeux et les papilles …..

Réseaux sociaux et Oenotourisme : quelques conseils pour réussir

formation réseaux sociaux et oenotourismeDans le cadre d’une formation proposée par la MFR de Vayres (Institut Rural de Vayres), et avec le concours financier du FAFSEA, Vincent Pereira, consultant de l’agence de communication digitale Inaativ, vient de passer 2 jours dans le but de présenter les différents réseaux, le web 2.0, leur fonctionnement, coût d’utilisation…

Vous avez dit « réseaux sociaux » ? Oui, on parle bien de Facebook, entre autres, et, le formateur a également présenté les interactions efficaces entre les différents réseaux, comment mesurer sa présence sur le net….

La deuxième journée était consacrée à la pratique. Les participants ont donc créé une page Facebook, et utilisé des fonctionnalités additionnelles, permettant de respecter au mieux l’identité de communication de l’entreprise.

Cette formation, d’une durée de 3 jours, se terminera au mois de mars. La dernière journée sera réservée à la découverte de l’outil de création de blog, d’adaptation de sa ligne éditoriale et de mise en interactions de tous ces outils.

Les étudiants de la formation Chargé(e) de Développement en Oenotourisme ont été intégrés à ce groupe de salariés viticoles.
Devant le succès de cette formation, une autre (ouverte aux exploitants et salariés)  sera proposée dans le courant du mois d’avril. En attendant, vous pouvez consulter le blog webmarketing de Vincent Pereira pour découvrir des articles traitant du sujet.

A noter également dans vos agendas, deux autres formations ouvertes aux salariés et exploitants.