Archives par mot-clé : formation

L’EXPORT au CHATEAU DES MOINES

Dans le cadre de leur module d’initiative locale, les élèves en formation BTSA Technico-commerciale découvrent et se perfectionnent dans les outils d’optimisation de la réussite commerciale d’une entreprise.

Pour rendre cet objectif plus opérationnel, l’étude d’un cas concret s’impose. La visite du Château des Moines, exploitation familiale située sur l’appellation Lalande de pomerol, Pomerol et Bordeaux a permis aux élèves d’aller à la rencontre de professionnels mais aussi de comprendre le fonctionnement global d’une entreprise tournée vers l’export.

Depuis une vingtaine d’années le Château des moines renforce ses liens vers le Canada, l’Allemagne, la Chine et les Pays Scandinaves permettant une expansion commerciale du domaine.

 

 

A vos marques, prêts, cherchons !

Jeudi 13 septembre, les étudiants de BTS Viticulture-oenologie se sont déplacés dans le secteur de Castillon la Bataille, à la recherche de la flavescence dorée. Guidés par deux techniciens du GDON (Groupement de Défense contre les Organismes Nuisibles), ils ont quadrillé les parcelles, rang par rang, de cabernet sauvignon et merlot, à la quête des symptômes : feuilles décolorées en rouge, nervures décolorées, absence d’aoûtement, dessèchement  et chute des grappes. A chaque fois qu’un étudiant trouvait des symptômes, il appelait un technicien pour faire un prélèvement, ensuite analysé en laboratoire pour éviter la confusion avec le « bois noir ».

Laurent, un des techniciens du GDON

La contamination par le phytoplasme n’est pas décelable immédiatement mais seulement au printemps.
Le comptage des pieds contaminés dans la parcelle permet de savoir si le secteur est à haut risque ou non. Si la parcelle comporte plus de 20% de pieds malades, la législation exige l’arrachage total de la parcelle pour protéger le secteur et limiter la propagation de la maladie par la cicadelle.

Sur la trentaine d’hectares prospectés sur les communes de Castillon et St Magne de Castillon, 10 pieds ont été suspectés.

Cette journée, de formation et de recherche, a été très instructive pour les étudiants qui sont maintenant davantage familiariser avec cette maladie.