Archives par mot-clé : produits phyto

La pulvérisation en viticulture

Les bts viti-oeno et la pulvérisation en viticulture
Les bts viti-oeno et la pulvérisation en viticulture

Les étudiants en BTS Viti-oeno 1ere année ont été reçus au sein des établissements CHAMBON TERRAVI à Libourne pour une présentation de la pulvérisation en viticulture.
L’inspecteur commercial de la société CARUELLE NICOLAS s’est spécialement déplacé à Libourne pour réaliser cette intervention.

Après une présentation de l’Entreprise Caruelle Nicolas, il a abordé le rôle du pulvérisateur sur l’exploitation viticole en parallèle avec la qualité des vins.
Puis, nous avons vu les différents type de pulvérisateurs en viticulture (Pneumatique, Jet porté, Panneau récupérateur/pulvérisation confinée), leurs avantages et inconvénients.
L’aspect environnemental et règlementaire a également été abordé.
Nous avons terminé par la partie réglage des pulvérisateurs et en voyant les différents organes qui le composent autour d’un appareil installé dans le showroom de la concession.
Merci aux établissements CHAMBON-TERRAVI et CARUELLE-NICOLAS pour leur accueil et intervention, qui a permis de nombreuses questions et échanges très professionnels, de la part de futurs acteurs de la filière viti-vinicole.

A vos marques, prêts, cherchons !

Jeudi 13 septembre, les étudiants de BTS Viticulture-oenologie se sont déplacés dans le secteur de Castillon la Bataille, à la recherche de la flavescence dorée. Guidés par deux techniciens du GDON (Groupement de Défense contre les Organismes Nuisibles), ils ont quadrillé les parcelles, rang par rang, de cabernet sauvignon et merlot, à la quête des symptômes : feuilles décolorées en rouge, nervures décolorées, absence d’aoûtement, dessèchement  et chute des grappes. A chaque fois qu’un étudiant trouvait des symptômes, il appelait un technicien pour faire un prélèvement, ensuite analysé en laboratoire pour éviter la confusion avec le « bois noir ».

Laurent, un des techniciens du GDON

La contamination par le phytoplasme n’est pas décelable immédiatement mais seulement au printemps.
Le comptage des pieds contaminés dans la parcelle permet de savoir si le secteur est à haut risque ou non. Si la parcelle comporte plus de 20% de pieds malades, la législation exige l’arrachage total de la parcelle pour protéger le secteur et limiter la propagation de la maladie par la cicadelle.

Sur la trentaine d’hectares prospectés sur les communes de Castillon et St Magne de Castillon, 10 pieds ont été suspectés.

Cette journée, de formation et de recherche, a été très instructive pour les étudiants qui sont maintenant davantage familiariser avec cette maladie.

Formation CERTIPHYTO :Certificat d’aptitude à l’utilisation de produits phytosanitaires

Une Formation de L’Institut Rural de Vayres

Mercredi 24 Novembre & Jeudi 25 Novembre
de 9h à 17h
– déjeuner 5.50 Euros

Sur le site de l’Institut Rural de Vayres,
Sortie 8, RN 89 à Vayres

Les professionnels qui sont utilisateurs de produits phytopharmaceutiques devront avoir cette certification.
Le Certiphyto est mis en place pour le moment à titre expérimental, et la formation est prise en charge par les organismes de formation VIVEA pour les exploitants agricoles.

Pendant cette phase expérimentale, la validité de la certification est de 10 ans. Suite aux grenelles de l’environnement, l’objectif est de réduire de 50 % l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

Programme de la formation :
• Identifier les risques liés à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.
• Mettre en place des mesures de prévention. Réagir en cas d’intoxication.
• Evaluer les risques au niveau d’une entreprise ou de la zone à traiter dans une situation donnée
• Définir une stratégie pour réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et en limiter les impacts sur l’environnement
• Raisonner l’utilisation des produits phytopharmaceutiques puis organiser leur mise en œuvre
• Intervention de la MSA sur le thème Sécurité-Santé au travail
• QCM interne. Délivrance du CERTIPHYTO VOIE D

Vous souhaitez vous inscrire, téléchargez et complétez le Bulletin d’inscrption à nous retourner par mail, ou par fax avant le 22 novembre